Marie Desjardins, biographe, essayiste et romancière, a publié une quinzaine d’ouvrages qui se distinguent par un style incisif et une singulière profondeur psychologique. Un univers dans lequel les mères sont des monstres ou des icônes, les pères protecteurs ou bourreaux, les enfants trompés et écorchés, aveuglants de lucidité et pour toujours en quête de vérité.

Télécharger le texte en PDF